5 sources de protéines végétales : nos alternatives à la viande.

Image d'illustration

Comment diminuer votre consommation de viande avec les protéines végétales sans perdre le bénéfice de votre programme de renforcement musculaire ?

Découvrez nos 5 alternatives à la viande pour faire le plein de protéines et varier vos menus.

La spiruline :

Médaille d’or pour cette algue qui contient pas moins de 65 % de protéines ! A noter : les algues sont en général riches en protéines d’origine végétale, surtout les algues rouges. Pour en savoir plus, retrouvez notre focus sur la spiruline !

Le soja :

Quand on pense protéines végétales, on pense forcément soja ! Plus riche en fer que la viande, le soja présente aussi l’avantage de prévenir les maladies cardiovasculaires en faisant chuter le taux de choléstérol.

Les amandes :

Source de lipides de bonne qualité et d’oligo-éléments, les amandes sont aussi assez riches en protéines et remportent la palme dans la catégorie fruits secs dans cette catégorie. Viennent ensuite les noix, les pistaches et les noisettes.

Les graines de chia :

Les graines de chia méritent amplement leur titre de super aliment ! Ces petites billes renferment un taux élevé de protéines, mais aussi d’acides gras essentiels, d’antioxydants et d’oligoéléments.

Les pois chiches :

Protéines végétales, calcium, magnésium… Le pois chiche cache bien son jeu !
Les haricots rouges, lentilles et fèves sont eux aussi intéressants pour leur teneur en acides aminés.
Mais les apports nutritionnels des légumes secs ne se limitent pas qu’aux protéines : fibres, glucides complexes, vitamines et minéraux sont aussi au menu !

 

La couverture des besoins en acides aminés essentiels ne pouvant pas être couverte par la consommation d’un seul de ses aliments, on recommande de les associer entre eux ou avec des céréales comme le quinoa, le sarrasin ou le petit épautre pour bénéficier de la totalité de l’apport de ces éléments que le corps ne peut fabriquer. En plus de varier vos idées de repas, vous profiterez de leurs apports non négligeables en vitamines et minéraux !

Enfin, la biodisponibilité des nutriments dépend aussi de la composition de tout votre repas : gardez une alimentation équilibrée et adaptée à vos besoins. Pour vous inspirer, jetez un œil à nos menus d’hiver !