Muscles profonds : 3 sports pour les renforcer

Image d'illustration

Si les muscles superficiels sont souvent sollicités en séance, les muscles profonds ne doivent pas être négligés. Top 3 des activités pour les renforcer.

On ne vous apprend rien si l’on vous dit que nous possédons deux types de muscles. Il y a les superficiels, que l’on peut voir sous la peau et les profonds, liés au squelette et à la colonne vertébrale. Ces deux types de muscles sont très différents de par leur structure et leur rôle. C’est pourquoi on ne les travaille pas et on ne les étire pas de la même façon.

Découvrez notre top 3 spécial sport muscles profonds !

Gainage :

C’est l’activité à laquelle on pense en premier quand on parle des muscles profonds. Et pour cause : le principe du gainage est de tenir une posture en visant la stabilité pour développer l’endurance. Si l’on a l’impression de renforcer essentiellement certains muscles superficiels lors de ces exercices, en réalité ce sont les muscles profonds qui sont sollicités !

Pilates :

Ne vous fiez pas à sa réputation de stretching à la mode… Le pilates est bel et bien un sport permettant de renforcer vos muscles profonds ! C’est une activité entièrement dédiée au renforcement musculaire axée sur la respiration, la recherche de stabilité et le travail en profondeur qui a de réels bénéfices sur les muscles posturaux.

Natation :

Quoi de mieux pour solliciter vos muscles qu’un sport aquatique ? En effet, la résistance de l’eau démultiplie l’effort et mobilise les muscles profonds. Nager régulièrement est donc un excellent moyen de renforcer les muscles squelettiques.

La majorité des sports mettant à l’oeuvre vos muscles profonds sont aussi ceux qui améliorent votre endurance. De plus, renforcer ces muscles diminue le risque de blessure : le corps trouvera plus facilement son équilibre et vos mouvements seront plus assurés.

Quand on se concentre sur le renforcement des muscles profonds, on ne cherche donc pas forcément à gagner en masse mais bien à stabiliser ses articulations, assurer ses postures et gagner en endurance. Un travail essentiel et complémentaire des exercices mobilisant les muscles superficiels !