Sport et café, bonne ou mauvaise idée ?

Image d'illustration

L’automne est là, il fait plus frais… Un grand café avant votre séance ?
Ce n’est pas forcément conseillé ! On vous dit pourquoi.

Pour beaucoup d’entre nous, la journée ne peut pas commencer sans un café. Et les matins avant l’entrainement ne font pas exception, au contraire ! Car la caféine réveille, nous donne un coup de fouet : elle stimule la production d’adrénaline, avec un effet antalgique pour augmenter le seuil de douleur musculaire. Associé à une prise de glucides, votre café aurait donc pour effet d’améliorer vos performances, mais attention ! Uniquement sur des efforts très courts et avec modération.

En effet, il est déconseillé de boire trop de café avant l’entrainement. Surtout si vous pratiquez un sport d’endurance ! Car, même si il s’agit d’un excitant, le café a aussi des effets secondaires non compatibles avec un sport sur la durée : baisse de l’afflux sanguin vers le cœur qui entraine une moins bonne oxygénation, mais aussi un effet diurétique et donc une déshydratation pouvant donner lieu à des crampes, blessures et tendinites.

Au delà de 3 tasses, un impact plus important sur l’organisme peut se faire ressentir : tachycardie, troubles digestifs, risque d’anxiété et d’insomnie. C’est pourquoi la caféine est fortement déconseillée aux personnes cardiaques.

On résume : le café avant le sport oui, mais avec modération, intégré à un petit déjeuner complet et au minimum 1 heure avant votre entrainement. Il y a beaucoup d’autres boissons comme le thé, les milkshakes maison, les smoothies et jus de fruits et légumes qui vous aideront à démarrer votre journée du bon pied. Pour plus d’idées, retrouvez nos idées menu de rentrée !