Une semaine de menus d’hiver

Image d'illustration

Le froid est arrivé, mais pas question de se laisser aller ! En hiver aussi, il est possible de concilier sport et alimentation équilibrée et de faire le plein de tonus grâce aux fruits et légumes de saison. Et parce qu’on manque parfois d’idées pour varier ses repas, nous vous proposons une semaine de menus de saison.

L’alimentation du sportif hors compétition s’appuie sur les mêmes bases qu’une alimentation équilibrée classique, avec bien sûr quelques différences selon la fréquence, le type et l’intensité du sport pratiqué.

On y trouvera donc des fruits et légumes pour les fibres et les oligo-éléments, des féculents pour l’énergie, des sources de protéines comme la viande, les œufs, le poisson, les produits laitiers et les légumes secs, ainsi que des matières grasses choisies pour leur apport en acides gras insaturés. Ce qui change par rapport à une alimentation plus sédentaire, ce sont les quantités et les collations avant ou après l’entrainement.

Voici une semaine de menus hiver pour sportif hors compétition avec un entrainement régulier. De quoi vous donner des idées !

Capture d’écran 2017-01-22 à 12.14.55

 

Les quantités de féculents le soir sont moins importantes : pas plus d’un tiers d’assiette hors compétition. On pourra aisément les remplacer par du pain.

Même constat pour les portions de protéines qui seront minimes au diner, en particulier si vous le renforcement musculaire n’est pas votre objectif. Dans ce cas on pourra éventuellement la supprimer.

On rajoutera des collations suivant l’heure de l’entrainement et on adaptera ses quantités de féculents en fonction de l’activité : endurance modérée ou sport plus intense.

En dehors des périodes de compétition il n’y a donc pas de conduite spécifique à adopter, si ce n’est manger de tout, sans trop d’excès, à des heures régulières et sans oublier de s’hydrater.

Et n’oubliez pas que pour tout conseil adapté à votre programme d’entrainement, votre coach est là pour vous aiguiller !