4 clés pour améliorer son endurance

Image d'illustration

Performance et endurance sont étroitement liés. Pour obtenir de meilleurs résultats et tenir sur des durées d’entrainement plus longues, il est important de travailler sur son endurance. Pour cela, on établit un programme d’entrainements réguliers et adaptés.

Plusieurs sports permettent de développer l’endurance : la course à pied sans puis avec des séances de fractionnés, le vélo, la natation, la corde à sauter et les exercices de cardio en salle par exemple.
Mais avant de s’attaquer à la pratique, un peu de théorie avec les 4 bases d’une bonne endurance : le système cardio-vasculaire, le souffle, les muscles et le mental !

Le cœur : s’entrainer plus longtemps sollicitera d’avantage l’appareil cardio-vasculaire. Commencez par mesurer votre fréquence cardiaque pendant et après l’effort pour définir votre fréquence optimale et ainsi votre objectif. Misez sur l’alternance d’efforts intenses et modérés comme les fractionnés pour travailler votre endurance cardio-vasculaire.

La respiration : Travailler son souffle est primordial pour améliorer son endurance. Il existe pour cela plusieurs techniques et exercices qui vous permettront d’optimiser votre capacité pulmonaire et ainsi fournir à vos muscles plus d’oxygène et éviter l’essoufflement.

Les muscles : Il faut assurer de bonnes réserves énergétiques au tissu musculaire pour fournir un effort de plus en plus long sans se mettre en carence. Une collation adaptée avant l’entrainement  fournira du glycogène au muscle ainsi que des réserves lipidiques pour les efforts modérés. Il faudra un programme de préparation musculaire visant à augmenter l’endurance : demandez conseil à votre coach !

Le mental : Ce dernier point pourrait être le premier. La volonté est la clé, le moteur pour pousser un peu plus loin ses limites à chaque entrainement. Sachez cependant écouter votre corps, aller à votre rythme et alterner effort et récupération.

 

Vous disposez maintenant des clés pour augmenter votre endurance ! Selon l’activité sportive, votre âge, votre condition physique et vos objectifs, votre programme pourra être adapté avec votre coach. N’hésitez pas à lui en parler !